Yaourt fait maison

Prêtes en 10 h

Facile

Recette pour un litre de yaourt

Ingrédients

ferments lyophilisés*
un litre de lait

*produit disponible en magasin

Préparation

Préparation sans yaourtière :
Vous pouvez utiliser un commun thermos de camping :
– Chauffez un litre de lait (pour le lait cru, le lait frais et le lait microfiltré, chauffez jusqu’à ébullition en prenant soin de ne pas le brûler ; éteignez et laissez refroidir jusqu’à 41 °C. Si la température descend à une température inférieure, chauffez lentement jusqu’à 41 °C. Pour le lait UHT et le lait à pasteurisation haute, chauffez jusqu’à 41 °C).
Si vous n’avez pas un thermomètre > vous pouvez chauffer le lait froid directement au micro-
ondes à 750W pendant 4-5 minutes et remuez à mi-cuisson. Ou encore, chauffez-le à feu moyen
dans une casserole de 17 cm pendant 5 minutes, toujours en remuant. En respectant ces
modalités, vous atteignez la température idéale pour la préparation du yaourt;
– Ajoutez 5 grammes de ferments lyophilisés et mélangez bien jusqu’à complète dissolution des ferments dans le lait ;
– Versez dans le thermos et fermez ;
– Laissez reposer pendant 5-8 heures ;
– Secouer délicatement ;
– Filtrez le yaourt dans une passoire ;
– Laissez reposer au réfrigérateur dans un récipient fermé jusqu’au refroidissement ;
– Consommez ou conservez le yaourt au réfrigérateur dans un récipient fermé.

Préparation avec yaourtière :
– Chauffez un litre de lait ;
– Ajoutez 5 g de ferments lyophilisés et mélangez bien jusqu’à complète dissolution des ferments dans le lait ;
– Versez dans la yaourtière ;
– Suivez les instructions de l’appareil.

Refermentation :
Le yaourt produit est très riche en ferments lactiques à utiliser pour produire d’autres yaourts.
Utilisez 4 à 5 cuillères de yaourt (préparé au plus tard 3 jours auparavant) à la place de ferments en poudre et suivez les instructions. Dans ce cas, la durée de fermentation sera plus courte : seulement 3-5 heures. Vous pouvez répéter ce procédé jusqu’à 20 fois. Le nombre de refermentations est indicatif, cela dépend de la fraîcheur du yaourt utilisé pour l’inoculation.

Conseils de préparation :
Il est conseillé d’utiliser du lait issu de l’agriculture biologique.
Le yaourt blanc peut être consommé tel quel ou vous pouvez ajouter de la confiture, des fruits frais, secs ou déshydratés. Il peut aussi être édulcoré avec du miel, du fructose ou du sirop d’érable.

Si le résultat n’est pas satisfaisant, les raisons peuvent être les suivantes :
– La période d’incubation est insuffisante ;
– Une mauvaise qualité du lait. Le lait écrémé nécessite plus de temps pour coaguler, le lait entier produit un meilleur yaourt, plus onctueux et dense ;

Si le kéfir obtenu a beaucoup de sérum, les raisons peuvent être les suivantes :
– Le temps de maturation est trop long ;
– Les ferments dans le lait ont été mal mélangés.

Si le yaourt obtenu est peu onctueux, les raisons peuvent être les suivantes :
– La température ambiante est trop basse pendant l’incubation ;
– La période d’incubation est trop courte ;
– L’utilisation d’un lait écrémé.

Si le yaourt obtenu est trop granuleux, avec beaucoup de sérum et/ou trop acidulé, les raisons peuvent être les suivantes :
– Le temps de maturation est trop long ;
– Les ferments n’ont pas été mélangés pendant l’inoculation.